Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

BOODLES, le gin franchement british!

Le Canada est un amalgame de cultures. C’est une vaste terre de forêts et de roches que le pauvre paysan a défriché  à la sueur de son front. Bien que les Français aient été les premiers colonisateurs, c’est la Grande-Bretagne qui a hérité de ces terres inhospitalières. Dès la fin du 18ième siècle, Londres envoie de nombreuses cargaisons de gin à ce qui allait venir le Canada. Bien que cette fermentation alcoolique  tire ses origines des Pays-Bas, ce sont les Anglais qui ont érigé de nombreuses distillations, sur son territoire, dans le but d’en faire la vente à travers ses possessions sur tout le globe.

Le gin est le produit de la fermentation d’un malt aromatisé par des baies de genévrier et des herbes.  Boodles respecte la tradition et parfume son alcool éthylique avec de la muscade, de la sauge et du romarin avec un fond de genévrier. Dans ce mélange, il n’y a aucun extrait de citron, de lime ou d’orange. Vous pouvez donc à vous attendre à un gin bien relevé. Le gin tonic est le classique des classiques. Personnellement, j’ai trouvé que l’alcool est particulièrement délicieux avec des baies, dont le bleuet ( la myrtille) ou encore la framboise. J’ai aussi essayé avec mon thé préféré de la marque torontoise Tealish. J’ai fait infuser le thé blanc Blue Lagon pendant 5 minutes. Puis, j’ai versé le thé sur des glaçons et j’ai rajouté de la pastèque écrasée, 30 ml de gin et des fraises. Un rafraîchissement total!

Le gin Boodles est en vente à la LCBO en Ontario, à la SAQ au Québec et auprès de certains détaillants en Europe.

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !