Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Démystifions la santé des hommes: l’hypertrophie bénigne de la prostate

Messieurs, si vous répondez oui à plusieurs de ces questions, vous souffrez peut-être de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Avez-vous remarqué:

  • un besoin très pressant d’uriner et même parfois la présence de fuite?
  • des réveils fréquents durant la nuit pour aller uriner?
  • avoir l’impression que votre vessie ne se vide complètement jamais après une miction?
  • une forte diminution de la force du jet urinaire?
  • être au prise avec des infections urinaires fréquentes?

La prostate est une glande qui se trouve directement sous la vessie. Elle participe à la sécrétion de plusieurs composantes du sperme et grossit au fur et à mesure que vous grandissez. À partir de l’âge de 40 ans, il peut arriver que votre prostate recommence à prendre du volume. Lorsqu’elle devient trop massive, nous en arrivons à l’hypertrophie bénigne de la prostate. C’est un résultat du vieillissement. Il ne s’agit pas d’une maladie. Moins de 10% des hommes ont des complications plus sévères notamment la rétention urinaire, l’insuffisance rénale ou l’incontinence par regorgement.

Le diagnostic se pose à l’aide d’un questionnaire,  le toucher rectal et divers examens, par exemple le bladder scan post-mictionnel ou des analyses d’urine. Les traitements offerts sont des médicaments de la famille des bloqueurs α-adrénergiques (de type tamsulosine). Il existe une chirurgie nommée RTUP qui consiste à retirer une partie ou la totalité de la prostate. Comme toute intervention de ce type, la chirurgie peut comporter des effets secondaires, tels que le trouble éjaculatoire, problèmes d’impuissance ou l’incontinence urinaire. Du côté de l’alimentation, la canneberge  ou (cranberry) aurait un impact positif sur le système urinaire.

Mes sources proviennent de ce site (ici). Consultez un professionnel de la santé pour de plus amples détails.

0 J'aime
Partagez cet article !
  • 23
  • 14
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !