Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Démystifions la santé des sportifs: Entorse et foulure

Si vous habitez la grande ville, vous savez que les trottoirs ne sont pas toujours en bon état. C’est si facile de chuter ou de faire un mouvement maladroit lorsque vous courez. En campagne, ce n’est pas tant mieux avec les routes cahoteuses et bourrées de trous. Une entorse survient très facilement lorsque vous malmenez un ligament ou des fibres musculaires. Ces bandes de tissus mous maintiennent les os entre eux. Un simple mouvement maladroit et c’est la catastrophe. Vous souffrez le martyr! Quant à elle, la foulure est une entorse de légère intensité sans toutefois avoir un déchirement des ligaments. C’est tout de même saisissant.

Il est très normal que vous criez ou pleurez. L’articulation devient sensible et douloureuse. C’est surtout nos chevilles les pauvres victimes! Enfin, une ecchymose peut apparaître et une incapacité accrue survient au membre lésé. Faites attention lorsque vous faites du sport pour bien vous échauffer et éviter les mauvaises flexions, torsions ou extensions. Portez des chaussures adaptées.

4 principales interventions pour diminuer l’inflammation et soulager la douleur:

 

  1. Traitement: Appliquez de la glace enveloppée dans un chiffon pendant 15 minutes par heure pour les 4 premiers jours. Par la suite, utilisez un sac chauffant pendant 10 minutes. Le froid diminue l’inflammation et la douleur, tandis que le chaud atténue le risque de lésions et complications supplémentaires. Prenez de l’acétaminophène ou de ibuprofène en suivant les consignes du fabricant
  2. Élévation: Minimisez l’enflure en surélevant le membre au dessus du cœur pendant 2 à 3 heures par jour. Aidez votre circulation sanguine à se rétablir.
  3. Repos: Profitez-en pour prendre quelques jours de repos si votre situation financière le permet. Sinon, sachez que vous ne devez pas mettre de pression sur le membre atteint pendant au moins 3 jours après l’incident. Utilisez des béquilles au besoin.
  4. Soutien: Toujours avoir avec soi une bande élastique pour soutenir les membres fragiles, tels que les chevilles et les coudes. Attention de ne pas restreindre le drainage et la circulation des fluides en serrant trop fort la bande élastique. Ne pas dormir avec un bandage. Utilisez plutôt un oreiller pour y déposer le membre affecté pendant le dodo.
    Il n’est pas nécessaire de se présenter à l’hôpital pour une foulure ou une entorse si vous avez moins de 60 ans. N’hésitez pas à rendre visite à votre médecin si la douleur persiste après 4 jours d’autosoins à la maison.


Pour soulager la douleur, je vous suggère le vaporisateur médicamenteux IcyHot pour son effet apaisant sur les articulations lésées. Comme le produit contient une bonne concentration de menthol, il ne faut pas appliquer par la suite un sac chauffant. Évitez les bandages aussi. En vente en grandes surfaces.

Ce texte est inspiré d’un feuillet santé du logiciel médical RX Vigilance.

Crédit photo : Un vaporisateur, pas de dégât!
1 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !