Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

La dysfonction érectile, un problème de taille!

Nous avons tous eu, un jour ou l’autre, un problème d’érection. C’est un phénomène souvent présent après une longue période de stress ou de fatigue. Néanmoins, il arrive que l’impuissance puisse perdurer pendant un bon bout de temps et devenir un véritable calvaire pour bien des hommes. Il faut savoir que l’incidence de la panne d’érection est comprise entre 25 et 50% chez les hommes âgés de plus de 65 ans. Ils constatent que leurs érections sont moins fréquentes, moins fermes ou de courte durée.

Pour vous résumer le tout, l’érection est en fait un signal envoyé par les nerfs pelviens qui transmettent des impulsions qui provoquent l’afflux de sang et le tout faire augmenter les corps caverneux dans le pénis. Parfois, des facteurs psychologiques ou physiques peuvent diminuer les influx. Par exemple, la dépression, les dictas de la société ou la fatigue peuvent entraver la transmission. Il ne faut pas négliger les affections endocriniennes, la cirrhose, l’insuffisance rénale chronique, la sclérose en plaques et bien d’autres facteurs physiques. Une longue liste de classes de médicaments peut aussi contribuer à la dysfonction érectile, dont les antihypertenseurs, bêtabloquants, anticonvulsivants, antifongiques oraux, antipsychotiques, antidépresseurs, benzodiazépines, et l’aldactone.

Comment poser le diagnostique à savoir si les causes sont physiques ou psychologiques ? Pendant le sommeil! Les hommes qui souffrent de dysfonction érectile organique ( bio) n’ont pas d’érections pendant le sommeil paradoxal. Le médecin peut aussi mesurer l’afflux de sang artériel au pénis à l’aide d’un Doppler. Bref, le spécialiste de la santé doit prendre en compte beaucoup de facteurs pour faire son diagnostique.

Comment redonner de l’énergie à notre petit soldat? Il y a tout d’abord la pharmacothérapie, dont le sidénafil, le vardénafil ou le tadalafil. Ils rétablissent temporairement l’érection en accroissant l’influx de sang au pénis. Néanmoins, ils peuvent provoquer des palpitations. Il y a aussi des injections qui peuvent stimuler l’érection. Il existe des implants pelviens qui permettent de stimuler grandement l’élévation de votre mat. Consultez votre médecin pour des explications approfondies et pour en apprendre davantage.

Savez-vous, c’est quoi le plus difficile dans tout cela? C’est d’admettre qu’il peut y avoir un problème. Beaucoup d’hommes sont orgueilleux et associent automatiquement la cause de leur dysfonction érectile à leur partenaire. C’est bon de faire de l’introspection et ne pas hésiter à voir un médecin ou un sexologue pour se donner la chance de vivre pleinement sa sexualité.

Article rédigé à l’aide  de l’ouvrage Médecine et Chirurgie Tome 4 par Brunner et Suddarth.

Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 J'aime

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !