Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

LE FOURVIÈRE HOTEL, le secret bien gardé de Lyon

Amis Lyonnais et d’ailleurs,

Je suis très heureux de vous retrouver aujourd’hui pour vous faire partager ma nouvelle découverte. Cette fois-ci, je reste dans ma jolie ville adorée, alors rendez-vous sur la colline de Fourvière !

Si vous cherchez à vous ressourcer dans un lieu bien différent, avec beaucoup d’originalité, énormément de nature et beaucoup de tranquillité, et bien mes loups je suis content de vous dire que je vous ai trouvé ce qu’il vous faut ! Vous savez comment j’aime partir à la recherche de nouveauté, donc croyez-moi, c’est une expérience génialissime !

Le Fourvière hôtel fait clairement partie de mes coups de cœur ! La ville est plutôt très oppressante entre gens qui courent de partout, transports en commun, retards et stress du boulot. Bref, eh bien je dirais que c’est un arrêt thérapeutique ! Une fois sortis de la voiture, le silence et la verdure s’imposent. C’est dans un ancien couvent que nous sommes partis nous ressourcer. Le Check In se fait dans une véritable chapelle, c’est juste INCROYABLE, le dépaysement est total ! Un accueil très souriant et attentif qui mérite d’être souligné – après nous avoir remis les clés de notre chambre, on nous remet un petit plan de l’hôtel et il vaut mieux car l’établissement est étendu sur 3 niveaux répartissant les 75 chambres dans toutes les ailes du cloître.

Notre “cellule” de 22 m² cosys nous accueille avec une très belle douche à l’italienne, une vue directe sur les jardins, la piscine, une partie de la ville en contrebas et un calme parfait avec pour seul bruit, le chant des oiseaux. Le petit plus, et ça, dans chaque chambre : un minibar où les softs sont offerts.

Notre petit plan à la main et nous voilà dans les dédales de ce magnifique bâtiment chargé d’histoire. C’est du côté du jardin du cloître, le centre de l’hôtel, au bar les Collections que nous avons fait notre premier arrêt – un appel à la méditation – juste le silence pour apprécier cette architecture qui nous conte un tas d’histoires. Pour poursuivre la détente et la belle découverte, le Fourvière les bains est encore une fois un voyage et un lieu à part : intérieur ou extérieur, été comme hiver, vous pouvez profiter de ce spa toute l’année ! Mon moment préféré reste encore ce couloir de nage, chauffé en plein air au milieu de tous ces arbres… bon, la bronzette au soleil était aussi sympa et je crois même que je me suis endormi, mais chut.

Après toute cette découverte fort sympathique, mon ventre commençait à crier famine. Le dîner prévu au restaurant Les Téléphones nous propose une cuisine gastronomique recherchée et raffinée, signée par le chef Damien Montereau qui sait, ainsi que son équipe, si bien prendre soin de ses convives. Je vous conseille d’aller jusqu’au dessert et de vous laisser tenter par leur baba au rhum qui avait un joli goût de reviens-y.

Le petit-déjeuner est aussi servi autour du jardin du cloître sous forme d’un grand buffet éparpillé dans la salle, où sucré et salé se mélangent parfaitement. Et si comme moi, vous êtes un dingue de fromage, dépêchez-vous de tous les goûter car impossible de vous dire lequel est mon préféré.

Le groupe è-hotels-Lyon a su faire vivre et préserver d’une très jolie manière ce monument pour le plus grand plaisir de nos Lyonnais, mais aussi des gens d’ailleurs. Pour mon prochain article, je vous réserve quelque chose de spécial alors on reste connectés 🙂

Et je veux également remercier l’ensemble des équipes du Fourvière hôtel.

http://www.fourviere-hotel.com/index.php?id=744

23 Rue Roger Radisson, 69005 Lyon

04 74 70 07 00

Crédit photo : Joaquim Furgaut | Le Contemporaliste
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
2 J'aime

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !