Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

La vague parfaite: L’opéra des douchebags!

Un ovni théâtral, qui s’intitule le Théâtre du Futur, débarque à l’Espace Libre. Cette compagnie, qui mélange humour, musique et culture populaire, nous présente sa dernière création, La Vague Parfaite, un opéra-surf écrit par Guillaume Tremblay et mis en scène par ce dernier et Olivier Morin. D’emblée, il est agréable en pleine tempête de neige du mois de janvier d’atterrir sur une île isolée du Pacifique où un groupe privilégié de surfeurs, parlant et chantant en plusieurs langues, vit de surf, de massage et de jus verts. Admiré par le groupe des Wannabes surfeurs, ces individus excessivement superficiels, la crème de la crème de l’humanité, n’ont d’autre préoccupation que d’attendre la vague parfaite. Jusqu’au jour où un tsunami dévaste l’île, emportant plusieurs d’entre eux et forçant les autres à s’exiler sur un radeau construit à l’aide de planches de surf…

Cette pièce est une ode à la bonne humeur et on apprécie de la voir se moquer gentiment et avec humour de la bêtise et de la superficialité du genre humain. L’excellente musique est signée et jouée devant nous par le jeune pianiste Philippe Prud’homme et les acteurs, de véritables chanteurs lyriques, l’accompagnent admirablement bien… avec leurs mots de surfeurs douchebags! À hurler de rire.

Du 12 au 30 janvier à l’Espace Libre.

Crédit photos: Toma Iczkovits

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !