Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Le Crossfit pour les nuls, par Mathieu Rainville

[mk_dropcaps char= »V » style= »square-default »]ous désirez vous remettre en forme, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer? Difficile de changer les mauvaises habitudes, mais surtout, difficile de garder la motivation plus de quelques semaines! Avez-vous pensé au crossfit?
Depuis les dernières années, la tendance est à l’activité physique. Que ce soit le yoga, la course, le zumba ou même les sports extrêmes, on remarque dernièrement une hausse des adeptes de sport et d’entraînement. Le crossfit profite également de ce penchant social pour la mise en forme.
Le mot «crossfit» est de plus en plus à la mode; on en a tous entendu parler par quelqu’un de notre entourage, à la télévision ou dans les médias sociaux. Difficile de s’y retrouver lorsqu’on s’y connaît peu. Et comment savoir si ce sport est pour vous?[/mk_dropcaps]

Historique
Nouvelle forme d’entraînement? Non. Bien qu’on en entende parler depuis environ cinq ans ici, le crossfit a vu le jour dans les années 1970 en Californie. Greg Glassman, entraîneur universitaire, conçoit un mode d’entraînement pour ses athlètes qui combine à la fois l’athlétisme, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance. On axe l’entraînement sur des principes fondamentaux tels que l’endurance cardiovasculaire et musculaire, la force, la flexibilité, la puissance, la vitesse, la coordination, l’équilibre et la précision.

À qui ça s’adresse?
Hommes ou femmes, peu importe votre âge ou votre condition physique, ce type d’entraînement s’adresse à tous et toutes. Que vous soyez sédentaires, amateurs d’activité physique ou athlètes de haut niveau, vous bénéficierez des bienfaits du CrossFit, et les résultats sont là!

Comment ça fonctionne?
La séance d’entraînement type dure une heure. Le cours commence à une heure précise et on doit être ponctuel. Dans certains gyms, on doit réserver sa place, car le nombre de participants est limité. Sur un tableau est écrit le programme quotidien d’entrainement (qui varie chaque fois). Le cours est divisé en trois parties : le warm up (des exercices de base afin d’activer le corps et les groupes musculaires qui seront sollicités durant l’entraînement) qui dure environ une quinzaine de minutes, la partie travail et technique où l’on explique et pratique les mouvements qu’ils soient d’haltérophilie ou de gymnastique (20 à 30 minutes) et enfin, le WOD (Work Out of the Day) : la partie intense que les participants devront exécuter dans le plus court laps de temps (WOD for time) ou faire le plus de répétitions d’une série donnée dans un temps prescrit (AMRAP) dont la durée varie selon le programme. Les entraînements sont toujours différents donc, oubliez la monotonie!
Notez que pour apprécier vraiment le crossfit et en obtenir de bons résultats, il est recommandé de faire trois séances ou plus par semaine.

L’ambiance, les camarades
Les gyms de crossfit sont souvent situés dans des locaux industriels du genre entrepôt ou garage. Plafonds hauts, tapis de caoutchouc, porte de garage et murs de béton. Oubliez les décors tendances et les multiples miroirs de gyms conventionnels! L’équipement est minimaliste : des barres d’haltérophilie et des plaques, des ballons, une structure à pull up (rig), des kettlebells, des boîtes en bois et des cordes à sauter. Très souvent, on utilise tout simplement le poids du corps dans des exercices comme des push up, des pull up, de la course, des squats ou des sauts à la corde.
Rien de trop «fancy» parce qu’on n’est pas là pour ça! Ce qui est vraiment différent au niveau de la clientèle et de l’ambiance des autres gyms, c’est que malgré que les gens soient de niveaux variés dans un même cours, personne ne regarde vous regarde de haut, personne ne vous jugera. On a tous le même objectif : avoir du plaisir en se surpassant. On s’entraîde, on s’encourage mutuellement et on se fait rapidement de nouveaux amis.
Qu’on soit débutant ou expert, en crossfit on a toujours quelque chose à travailler ou à perfectionner. On s’améliore rapidement, on gagne en technique ainsi qu’en force ce qui permet de voir une progression dans notre entraînement. Même après plusieurs années au crossfit, on n’a jamais l’impression de stagner.
Et pour cause, tous ces facteurs font que la clientèle reste motivée!

Où aller?
Étant donné la vague de popularité du sport, plusieurs gyms tentent d’offrir des imitations de crossfit. Méfiez vous des centres qui n’utilisent pas le vrai nom crossfit et qui parleront plutôt de «cross-training», «X-training», «cross-fire» ou autres. Évitez les gyms de types Nautilus ou Énergie Cardio et choisissez plutôt une place où l’on donne uniquement des classes de crossfit. Le site internet www.crossfit.com propose une carte géographique avec tous les centres de crossfit reconnus comme étant affiliés. C’est à dire que ces centres offrent un entraînement conforme et de qualité donné par des entraîneurs qui ont suivi une certification.

La majorité des gyms de crossfit offrent la première classe tout à fait gratuitement. Chaque gym possède sa propre dynamique, n’hésitez pas à faire l’essai de deux ou trois gyms dans votre région afin de trouver l’endroit qui vous plaît.
Et comme on dit, le meilleur moyen de savoir si ça vous convient, c’est de l’essayer!

"

"

0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !