Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Les Ballets Jazz de Montréal : électrisant!

Pour inaugurer sa saison 2019-2020, Danse Danse a fait appel aux Ballets Jazz de Montréal. Forts du succès de leur spectacle-hommage à Leonard Cohen présenté l’an dernier, ils reviennent à la charge pour notre plus grand bonheur en présentant un programme triple, composé de pièces des chorégraphes Itzik Galili et Andonis Foniadakis.

La première pièce, intitulée O Balcão de Amor, est inspirée de la musique de Pérez Prado afin de créer un numéro à la fois survolté, sulfureux et humoristique. Le chorégraphe Itzik Galili nous dévoile alors toute l’étendue de son inventivité et de son humour.

Par la suite, Soul, une création d’Andonis Foniadakis, nous plonge dans l’univers de Janis Joplin, avec la chanson Ball and Chain, interprétée par la chanteuse québécoise Angel Forrest. C’est ainsi que les deux interprètes sur scène mettent en valeur toute la fougue de la musique rock. Un moment électrisant et réjouissant, on n’en attendait pas moins de Foniadakis!

Du rythme et encore du rythme!

Finalement, la troisième pièce, baptisée Casualties of Memory, est chorégraphiée par Galili. Cette fois, l’artiste choisit de réunir un grand nombre de danseurs sur scène, qui évolueront au rythme de différentes influences. Ils nous feront tomber dans un état de transe, avec leurs danses tribales et leurs mouvements viscéraux.

Encore une fois, les Ballets Jazz frappent fort avec cette nouvelle présentation. Souhaitons que des supplémentaires s’ajoutent!

Présenté du 2 au 5 octobre 2019.

0 J'aime
Partagez cet article !
  • 32
  • 22
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !