Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Machine de Cirque à la TOHU : des clowns acrobates près de chez nous!

La saison 2018-2019 de la TOHU, complètement québécoise, démarre en lion avec le premier spectacle éponyme de la troupe Machine de Cirque, entièrement masculine, qui débarque enfin à Montréal. Et quelle troupe!

Le spectacle s’ouvre d’abord sur une scénographie pour le moins originale, qui se caractérise par un échafaudage de tuiles de métal, de poutres et de planches constamment en mouvement, sur lequel on retrouve un véritable capharnaüm d’objets inusités. On doit certainement cette scénographie novatrice au directeur artistique de la troupe, Vincent Dubé, qui possède une formation en génie civil. Toujours est-il que les quatre acrobates de la troupe, Raphaël Dubé, Ugo Dario, Maxim Laurin et Yohann Trépanier, dont la complicité est manifeste, font leur apparition sur scène, se jouant de ce curieux échafaudage, chacun faisant valoir ses capacités admirables dans des numéros tels que l’unicycle géant (très casse-gueule!), la planche coréenne, le trapèze et la jonglerie, le tout sur fond de jeux de lumière et de déplacement des objets et du décor. Les gars rivalisent d’imagination pour trouver des coups pendables à se faire mutuellement. Le ton est à la plaisanterie, pour le plus grand bonheur du public. Les quatre joyeux lurons sont accompagnés sur scène par un musicien, Frédéric Lebrasseur, dont l’harmonica géante, la batterie ou quelque autre instrument biscornu font en sorte de créer une ambiance survoltée à chacun des numéros. Lebrasseur n’est toutefois pas cantonné à son rôle de musicien, puisqu’il se prête quelquefois aux jongleries et se hasarde à monter sur la plancher coréenne, tout en s’amusant à modifier le décor.

La force de cette troupe circassienne réside certainement dans sa capacité à intégrer l’humour dans tous les numéros acrobatiques, mais aussi dans certains numéros comme celui de la serviette ou de la date, entièrement exempts d’acrobaties, mais qui figurent assurément parmi les meilleurs moments du spectacle, dont le rythme est très bien dosé par la musique, l’enchaînement des numéros de haute voltige et ceux plus humoristiques ainsi la synergie entre les gars. Voilà une troupe qui recèle énormément de talent et de potentiel pour l’avenir. On espère les revoir régulièrement à Montréal. À voir absolument!

Espérons des supplémentaires prochainement! Restez à l’affût!

Crédit photo : Norbi Whitney
0 J'aime
Partagez cet article !
  • 33
  • 16
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !