Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Merumaya, la marque de soins à l’anglaise pour sa trousse!

Il existe des milliers de marques de soins pour la peau sur cette planète. Nous en découvrons des nouvelles à chaque semaine. Merumaya commence à se faire connaître en France et est encore quasi inconnue au Canada. La marque base sa philosophie des soins autour d’un canevas : se sentir en confiance et en beauté, peu importe notre age. D’ailleurs, lorsque les hommes entament la trentaine, ils se rendent bien compte que leur ventre n’est pas aussi plat qu’avant et que la peau commence à relâcher. Il n’est jamais trop tard pour bien prendre soin de son visage et voici mon banc d’essai à propos de deux produits de Merumaya.

Le nettoyant Melting Cleansing balm permet de déloger efficacement la saleté et le sébum. Des huiles contiennent de l’oméga 3, 6 et 9 pour aider à atténuer les rides et ridules, améliorer l’élasticité de la peau et garder la peau hydratée avec l’huile d’amande. Les hommes ont tendance à utiliser des formules nettoyantes sous forme de gel qui contient de l’alcool qui déshydrate la peau. Le nettoyant de Merumaya se rince bien et ne laisse pas de film gras.

 

Après un bon nettoyage, il faut préparer la peau à recevoir les soins. Le sérum est un concentré d’actifs qui boostent l’épiderme et l’infuse d’éléments, comme des vitamines, par exemple. Celui de Merumaya, le Iconic Youth Serum s’attaque aux signes de l’âge et repulpe la peau. Des enzymes protègent les couches cutanées, tandis que des nutriments hydratent, réparent et hydratent notre joli minois. Il n’est pas nécessaire d’en appliquer beaucoup et messieurs, il faut tapoter lors de l’application. Cessez d’agresser votre peau avec des mouvements trop rapides!

Mon seul bémol est lié au parfum. Je ne comprends pas la nécessité de mettre des odeurs dans un soin pour la peau. Oui ,cela peut améliorer l’expérience, mais en soi, c’est carrément inutile si les produits font leur effet par eux-mêmes. En vente en ligne ( en anglais) en suivant ce lien (ici)

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !