Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Panser la plaie du décrochage scolaire avec CHALLENGEU

J’ai eu des hauts et des bas durant ma scolarité. Parfois, j’avais de la difficulté à me concentrer. Je n’écoutais pas le professeur et je rêvassais. Je n’ai jamais été un enfant turbulent. J’étais calme dans mon coin. Il faut savoir que j’étais dans un programme de sport-étude et le terrain de soccer (le bon vieux foot) m’intéressait davantage que l’algèbre et la littérature. Je me considère chanceux d’avoir terminé mes études. J’ai une excellente rétention de l’information et je mémorisais méticuleusement ma matière avant les examens. Je réussissais bien.

Je sais que bien des hommes n’ont pas eu cette chance. Bien des causes peuvent expliquer le décrochage scolaire. Parmi celles-ci, il y a le manque de motivation, de soutien ou encore un trouble de l’attention non-diagnostiqué et non-traité. La plupart des garçons ont la bougeotte et le programme scolaire au Québec n’est pas adapté à cette réalité. De plus, je me souviens très bien que la grille de cours correspondait mieux aux fillettes.

ChallengeU est une plateforme virtuelle qui aide les jeunes et les moins-jeunes à terminer leur secondaire. Pour nos lecteurs hors-Québec, sachez que le secondaire correspond à un programme scolaire de 5 ans juste avant le lycée. ChallengeU propose des cours en ligne de mathématique (3, 416 ou 436) et du français de secondaire 5. ChallengeU offre toutes les conditions gagnantes, dont un support pour aider les étudiants à persévérer et à réussir. C’est George Saint-Pierre, légende des arts martiaux mixtes, et Steve Bégin, ancien joueur du Canadien de Montréal, qui sont les portes-paroles du programme ChallengeU­.

Les cours sont conformes au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec. L’inscription est gratuite. Des professeurs sont en ligne pour vous aider. Rendez-vous sur le site (ici) pour de plus amples informations. Appelez l’équipe au 1-855-464-9661.

0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !