Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Partir en voyage pour la première fois

C’est un moment excitant de prendre l’avion pour la première fois. C’est  exaltant de marcher dans les couloirs de l’aéroport et d’attendre avec impatience l’embarquement. Comme il y a toujours une première fois à tout, j’ai pour vous un petit guide qui va vous aider à bien préparer ce moment. Bon voyage!

Pensez à avoir avec vous un stylo et des médicaments contre la nausée et les maux de tête. C’est pratique d’avoir de la gomme à mâcher pour contrer les effets du décollage sur les oreilles. Mangez bien le matin de votre départ et buvez beaucoup d’eau.

Prévoyez votre déplacement à l’aéroport. La plupart du temps, vous pouvez payer à l’avance les frais de stationnement. Privilégiez le transport par navette pour vous enlever une charge financière sur les épaules.

Ne vous encombrez pas de bagages surchargés. Informez-vous à l’avance sur le site de votre compagnie aérienne des limitations pour le poids et les dimensions de votre valise. Les Canadiens doivent payer un montant d’environ 25$ pour chaque bagage en soute s’ils volent vers les États-Unis. C’est valide pour la plupart des compagnies aériennes. Ici, vous n’avez pas le dernier mot et le client n’est pas roi. Si vous faites des histoires, la compagnie a le droit de vous refuser à bord. Ravalez votre ego et c’est votre responsabilité de connaître ces précieuses informations. Vous devez savoir aussi si votre compagnie fait le transfert des bagages ou non si vous devez prendre une correspondance ailleurs. Sinon, vous allez devoir récupérer votre valise et repasser au comptoir d’enregistrement pour poursuivre votre voyage.

Arrivez-tôt à l’aéroport. Les comptoirs d’enregistrement ouvrent à 3 am pour les départs de 6 am à l’aéroport Montréal-Trudeau. La douane américaine ouvre tout juste après. Il y a toujours beaucoup de monde le matin, et c’est le cas en soirée pour les vols vers l’Europe et l’Asie. Vous avez l’occasion  d’utiliser des bornes libre-service pour payer votre bagage en soute et imprimer votre billet. Ne perdez pas votre sang-froid devant l’écran et faites juste suivre tranquillement les étapes. Le personnel de votre compagnie aérienne est là pour vous aider et non gâcher votre voyage. Restez calme et courtois.

Vous devez passer un point de contrôle de sécurité. La plupart du temps, il vous font enlever votre ceinture et vos chaussures. Vous devez retirer tout objet métallique. Gardez dans votre main votre portefeuille pendant que vous passez à travers le scan. Gardez un œil sur votre passeport en tout temps.

Si votre destination finale est les États-Unis, vous devez passer la douane. Les agents ne sont pas là pour rire de vos blagues. Ils vous poseront quelques questions de base à propos de votre voyage. Il faut avoir en tête l’adresse de son hôtel ou de son hébergement et bien connaître la date du retour. Normalement, ils ne cherchent pas à vous piéger. Ils ne font que leur boulot.

C’est le temps de relaxer et de déambuler dans les couloirs en attendant votre vol. Visualisez votre porte d’embarquement et gardez un œil sur les panneaux électroniques qui indiquent l’heure de votre vol. Vous n’avez pas le droit de repasser les points de sécurité pour sortir fumer ou prendre l’air. Vous devez rester dans l’aéroport. Profitez des cafés et des restaurants sur place. Il a aussi des boutiques et des kiosques pour acheter des magazines. Au Canada, vous avez le droit d’emporter de la nourriture et des boissons non alcoolisées à bord des avions. Comme la plupart des compagnies aériennes n’offrent plus de repas pour les vols à destination du Sud ou des États-unis, prévoyez le coup.

L’embarquement se fait selon un ordre précis. Tout le monde à sa place à bord. La classe Affaires et les familles sont souvent les premiers à embarquer. Puis, les sièges premium et le reste de l’appareil. Aussi, dépendamment de la compagnie aérienne, l’ordre d’embarquement peut changer. Restez attentif.

Finalement, dépêchez-vous à vous asseoir une fois dans l’appareil. Attendez la consigne lumineuse avant d’écouter votre musique. Selon les lois de Transport Canada, les messages de sécurité sont en français et en anglais pour toutes les compagnies aériennes. Cependant, le service à bord se fait en anglais et selon la langue de la provenance de la compagnie aérienne. Vous ne pouvez exiger un service en français pour une compagnie étrangère ou américaine. Avant d’arriver à destination, le personnel va vous dire à quelle porte vous pouvez récupérer vos bagages.

Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 J'aime

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !