Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

PASSAGERS à la TOHU : un hommage éblouissant au voyage

Ces jours-ci, les planches de la TOHU se transforment en quai de gare, pour notre plus grand bonheur. En effet, la nouvelle production des 7 doigts de la main, Passagers, rend hommage au voyage et plus particulièrement au train, formidable moyen de transport, par le biais de prouesses circassiennes dont elle a le secret. Mélangeant acrobaties, comédie, danse contemporaine, musique et théâtre, ce nouveau spectacle nous plonge d’entrée de jeu dans l’ambiance d’une gare, où tous les voyageurs se bousculent et courent dans tous les sens pour prendre place dans le train, où le paysage en arrière-plan se met à défiler à toute allure. Nous voici embarqués dans la locomotive de tous les possibles où voyageurs de tout acabit se côtoient.

Ce voyage se penchera sur la réalité des différents voyageurs, et pour l’occasion, le compartiment du train se transformera selon la personnalité de chacun. Ainsi, jonglerie, tissus et fil de fer sont de la partie, tout comme le cadre russe et le trapèze. Chacun des acrobates nous fait connaître sa spécialité, en étant toujours animé de l’esprit du voyage en train. Il n’y a aucun temps mort dans le spectacle, les numéros s’enchaînant à un rythme d’enfer, à la vitesse d’un train qui file à toute allure dans les contrées éloignées, et la musique y est pour quelque chose. Si le spectacle est agrémenté de pièces de Radiohead, Tom Waits, Boogat et Big Brutus, la musique thème, inoubliable, est composée par Raphael Cruz, collaborateur des 7 doigts, malheureusement décédé l’an dernier. Le spectacle est d’ailleurs dédié à cet artiste parti trop tôt et évoque le côté éphémère de l’existence, tout en montrant que dans la vie, c’est également par le voyage qu’on apprend à se connaître et à se retrouver, en allant à la découverte de soi à travers nos rencontres avec l’Autre. Passagers nous invite ainsi d’une manière originale et exceptionnelle à embarquer dans le train de l’existence. À voir absolument!

À la TOHU de Montréal jusqu’au 5 janvier 2019.

Crédit photo : Andrew Miller
0 J'aime
Partagez cet article !
  • 18
  • 9
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !