Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Recette de la lasagne ouverte aux crevettes, câpres et à la bière

Article en collaboration avec Reik von Wittelsbach

Après une longue journée au boulot, c’est tentant de vouloir se commander une pizza ou des mets chinois. Néanmoins, sachez que vous pouvez cuisiner quelque chose de plus sain et délicieux en quelques minutes. Ma recette contient de la bière, mais elle est tout aussi délicieuse sans alcool. N’oubliez pas que c’est une excellente manière de passer ce sac de crevettes qui traîne dans votre congélateur depuis des mois.

Pour deux personnes.
– 8 à 10 crevettes de moyennes ou de grandes tailles
– 4 à 6 pâtes de lasagne
– 1 cuillère à thé de câpres ( 5 ml)
– 3/4 de tasse de bière Pale Ale historique John HR Molson & bros ou toute bière de type Ale
– 1 gousse d’ail finement hachée
– 2 cuillères à table de beurre non salé
– Parmesan frais
– Ciboulette

Faites revenir les crevettes dans un poêlon bien chaud pendant 1 minute pour chaque côté de la crevette. Rajoutez l’ail et les câpres. Lorsque les crevettes sont bien rosées, rajoutez la bière. Réduire le feu à moyen et laissez mijoter quelques minutes. Mettre le feu à doux et rajoutez le beurre. Laissez mijoter 2 à 3 minutes. Ajoutez vos assaisonnements favoris et de la bière au besoin. Laissez épaissir la sauce.

pendant ce temps, faire cuire les pâtes selon les indications de la boite. Égouttez les pâtes et rajoutez-les à la sauce. Bien enrober les pâtes et servez. Pour la présentation, servez-vous du parmesan et de la ciboulette. Dégustez tranquillement!

À propos de la bière Pale Ale historique John HR Molson & bros:

Quatre malts d’orge servent à la fabrication de cette bière qui se veut être un retour aux sources du début du XX ième siècle. Il a fallu beaucoup de recherches à Molson pour l’élaboration de la bière. Des historiens et des spécialistes du houblon ont été interrogés pour la confection de ce délicieux breuvage. Le goût est affirmé, robuste et des saveurs d’herbes titillent nos papilles à mesure que la bière gagne en température. La bière est désaltérante et n’offre pas d’arrière goût. C’est ce que je pourrais appeler une vraie bière pour les connaisseurs. Notre but n’étant pas de discriminer les débutants mais de tout simplement affirmer qu’il faut un palais habitué  au houblon pour apprécier toute la gammes olfactive et gustative de cette bière offerte en deux formats, 625 et 341 ml. En vente chez de nombreux détaillants.

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !