Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Santé des hommes : L’anxiété, un ennemi de taille!

L’anxiété serait un trouble émotionnel qui se traduirait par un puissant sentiment d’insécurité. Il n’est pas rare de se sentir désemparé durant une situation que l’on croit difficile à gérer. Le stress est un état d’inquiétude accompagné d’un profond malaise physique, en lien direct avec la situation immédiate. C’est un mécanisme de défense pour le corps ou votre esprit.

Par exemple: Un camion fonce droit sur moi et je dois réagir à temps.
L’anxiété se traduit par un profond malaise ( physique pour la plupart des cas – insomnie, pyrosis etc.) qui survient lorsque nous anticipons un échec dans une situation qui doit se dérouler dans un proche avenir. C’est une causalité malhabile liée à de l’angoisse et à de la peur. Normalement, l’être humain trouve des stratégies d’adaptations pour passer au travers l’épreuve, c’est le coping. Cependant, lorsque l’anxiété perdure pendant de longues périodes après la disparition de la cause à effet, nous nous trouvons face à un trouble anxieux. C’est un domaine qui touche la santé mentale.

Par exemple: C’est mon examen de mathématique jeudi et je suis persuadé de l’échouer.

Qu’est-ce qui cause l’anxiété?

Elles sont un melting-pot de facteurs biologiques ( l’hérédité, certaines maladies), psychologiques (antécédents, expérience de la vie) et environnementaux ( caféine, alcool, drogues, stress professionnel ou familial).

Comment reconnaître les symptômes de l’anxiété?

  • nausées, vomissement, hyperphagie, anorexie.
  • hausse significative du pouls, étourdissements, fatigue, tremblements.
  • respiration difficile (ex: hyperventilation), insomnie, hypervigilance.
  • spasmes musculaires, raideur au cou, douleur aux articulations.

Il est indispensable d’attaquer le problème à sa source. Il faut avoir des attentes réalistes. Sachez mettre votre égo de côté. Si l’anxiété devient un irritant sur une base quotidienne, il faut aller consulter un médecin. Il est en mesure de poser un diagnostic. Toutefois, sachez que d’autres maladies ou troubles peuvent causer des symptômes similaires. La psychothérapie, les séances de yoga ou de relaxation, les exercices de visualisation, le tout combiné à une médication adéquate peut diminuer les désagréments.

La médication n’est pas l’unique solution. La prise des anxiolytiques se doit d’être de courte durée. C’est une classe de médicaments particulièrement addictive. Le changement de certaines habitudes de vie est primordial afin d’éliminer certains facteurs qui empirent ou qui entretiennent l’anxiété sur une base quotidienne.

De plus, il vous faut

  • réduire sa consommation de caféine, d’alcool et de drogues récréatives.
  • faire de l’exercice au moins 3 fois par semaine, avec des séances intensives d’au moins 30 minutes.
  • évitez de rester enfermé à la maison. Sortez vous balader ou rencontrez des amis.
  • faites-vous plaisir. Félicitez-vous pour vos bons coups. Apprivoisez l’échec comme une manière de mieux faire la prochaine fois.

Consultez le site ( Canada- ici) ( France-ici) pour de plus amples renseignements.

1 J'aime
Partagez cet article !
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !