Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Showman d’Anthony Kavanagh : complètement survolté!

C’est un Anthony Kavanagh particulièrement en forme et dynamique qui revient chez lui, au Québec, pour amorcer une série de spectacles intitulée Showman, pour le plus grand plaisir de ses admirateurs. Mardi dernier, il effectuait d’ailleurs sa première montréalaise au Théâtre St-Denis. Il est content d’être de retour au bercail, et il nous le fait savoir!

D’entrée de jeu, il donne le ton en s’effondrant sur scène comme s’il était foudroyé par une crise cardiaque. Puis il se retrouve dans un entre-deux, s’apprêtant à mourir et faisant face à des futurs êtres humains à qui il s’amuse à prodiguer des conseils sur comment vivre en tant qu’être humain, « le plus beau manège » qui soit, en se basant sur sa propre expérience.

C’est un prétexte pour raconter les moments marquants de sa vie, dont ses débuts comme humoriste, lors desquels il a fait la première d’un spectacle de Céline Dion. « C’est une petite chanteuse. Je ne sais pas ce qu’elle est devenue. Je pense qu’elle vend des sacoches. », ironise-t-il. Kavanagh parle aussi de sa femme, d’origine suisse et de ses enfants, pour s’amuser par la suite à décortiquer les relations hommes-femmes et à ressasser les différences entre les sexes, sujet maintes fois exploité, mais qu’il revisite avec brio. Chaque anecdote truculente de sa vie est émaillée de moments où il ne se prive pas de se payer la tête de personnalités québécoises telles que Cœur de Pirate ou Marc Bergevin. Il se plait également à taquiner les spectateurs et à entrer dans leur bulle, dont Jean-Michel, assis au premier rang, qui porte une chemise affreuse, ce que l’humoriste, moqueur, ne manque pas de lui rappeler à plusieurs reprises. Finalement, après avoir rendu un hommage bouleversant et sincère à sa mère, décédée lorsqu’il avait 26 ans, et à son père, Kavanagh termine en se déguisant en l’avocat haïtien de son fils à la personnalité complètement délirante. Durant les deux heures bien sonnées qu’auront duré le spectacle, Kavanagh passe par une palette de différents numéros tout en ne manquant pas d’improviser, démontrant ainsi l’étendue de son aisance sur scène.

Somme toute, son spectacle est un hommage à la vie, hilarant par moments, émouvant parfois, mais toujours captivant.

Billets ici (insérer lien hypertexte http://www.evenko.ca/fr/artistes/7284/anthony-kavanagh )

0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !