Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Souffrez-vous de l’hypertension artérielle? Voici comment bien manger!

En plus de votre traitement pharmacologique, l’alimentation et l’activité physique permettent d’abaisser vos risques d’être atteint de la maladie cardiovasculaire. Il faut savoir que l’hypertension artérielle hausse le danger éminent d’accident vasculaire cérébral ainsi que de maladies rénales. Voici quelques astuces alimentaires afin de vous aider à maintenir le bon équilibre!

L’approche alimentaire DASH permet de diminuer la tension artérielle, en favorisant une alimentation riche en légumes, fruits, produits céréaliers à grains entiers, produits laitiers faibles en gras ainsi que des viandes maigres, telles que la volaille, ou le poisson. Finalement, il faut à tout prix couper dans sa consommation de viandes rouges, de matières grasses et de sucre. N’oublions pas de bannir la salière. Parlons-en du sodium. Il favorise la rétention d’eau, donc une hausse de la pression peut être éminente. Selon le Programme Éducatif Canadien, il est fortement suggéré de diminuer son apport quotidien de sodium à 2000 mg ou 5 grammes. Certes, les besoins journaliers sont différents de pays en pays. Évitez les aliments transformés qui contiennent un haut niveau de sel, tels que les croustilles, charcuteries, marinades, jus de tomate, soupes en boîte, bouillon de soupe en poudre. Optez pour la version réduite en sodium. Cependant, il faut bien regarder l’étiquette, car bien des compagnies de produits alimentaires transformés rajoutent des matières grasses pour compenser la perte de goût engendrée par la quantité moindre de sel. Bannissez la salière et choisissez des fines herbes aromatiques pour assaisonner vos plats mijotés. Dans certain cas, une alimentation riche en potassium peut favoriser une baisse de la pression artérielle. Toutefois, il faut demeurer prudent. L’hyperkaliémie (surplus de potassium) peut exacerber les maladies des glandes surrénales et le trouble de l’équilibre acido – basique. N’entreprenez jamais un changement drastique dans votre alimentation sans consulter au préalable un professionnel de la santé. Les diètes sévères peuvent nuire à votre état de santé. Suivez à la lettre la posologie de votre médication. Évitez les blessures lors de votre entraînement physique en demandant des conseils à un kinésiologue certifié.

Article rédigé à l’aide du logiciel médical RX Vigilance. Consultez un médecin, pharmacien ou infirmier pour de plus amples détails.

0 J'aime
Partagez cet article !
  • 23
  • 19
  •  
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !