Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

STONE, hommage à Plamondon du Cirque du Soleil : électrisant et flamboyant!

Après Le monde est fou et Tout écartillé, le Cirque du Soleil poursuit sa série hommage avec STONE, un hommage au célèbre auteur-compositeur-interprète Luc Plamondon, et ce, à l’Amphithéâtre Cogeco à Trois-Rivières, qui offre une vue fabuleuse au confluent de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent. Reconnus pour offrir des hommages très originaux, les artisans du Cirque du Soleil proposent cette fois un opéra punk-rock baroque relatant l’histoire d’un maestro à la personnalité pour le moins extravagante qui s’éprend d’une muse automate aphone, Lolita, à qui il désire par-dessus tout redonner la voix. C’est ainsi que cet opéra, ayant lieu dans une sorte de parc Belmont désaffecté, prend la forme de plusieurs tableaux musicaux menés par ce poète fantasque et nourris de la voix d’une pléthore d’interprètes féminines variées et toutes plus talentueuses les unes que les autres, qui ramèneront à la vie cette muse captive de son corps d’automate en lui chantant les plus grands succès de Plamondon, tels que Ma mère chantait toujours, Je danse dans ma tête, Oxygène, Le monde est Stone, Cœur de rocker. Les spectateurs ont notamment la chance d’entendre Ariane Moffat, Betty Bonifassi, Safia Nolin, Klô Pelgag, Diane Dufresne, Martha Wainwright et Milk & Bone, pour ne nommer que celles-ci.

Si l’hommage en chanson rendu à Plamondon est électrisant, les numéros de cirque, assurément de haute voltige, le sont encore davantage! Mêlant danse et acrobaties, ceux-ci vont de la fabuleuse dompteuse de cerceaux aux performances de planche coréenne en passant par les trapèzes, les prouesses aériennes et les cracheuses de feu. À la fois énergisant et flamboyant, ce spectacle-hommage saura éblouir autant les férus de l’œuvre de Plamondon que les néophytes de son répertoire.

Du 19 juillet au 19 août 2017 à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières

Crédit photo : Cirque du Soleil
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !