Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Tag critique culturelle

XENOS : les affres de la guerre

Le danseur et britannique Akram Khan débarque à Montréal avec sa nouvelle création, XENOS, qui marque également son ultime apparition en tant qu’interprète, et il en met plein la vue aux spectateurs! Âgé de 43 ans et né à Londres de parents originaires du Bangladesh, Khan est un expert du kathak, une danse provenant du nord de l’Inde. Pour cette nouvelle création, il a voulu rendre hommage aux nombreux soldats

Lire la suite…

« Songe d’une nuit d’été » à la TOHU : vouloir trop en faire.

Présenté à la TOHU par le Théâtre du Trident et la compagnie FLIP Fabrique de Québec, le « Songe d’une nuit d’été » a connu un succès foudroyant dans la capitale nationale. Le spectacle s’ouvre sur une chambre à coucher, où un acteur, qui s’apprête à s’endormir, est alors visité par des personnages de Shakespeare. Abasourdi, il découvre qu’il est Lysandre et peu à peu, les décors tombent pour laisser

Lire la suite…

La Scandinavie dans toute sa splendeur avec le spectacle Zero visibility corp. again!

Ina Christel Johannessen, la chorégraphe norvégienne réputée dans toute la Scandinavie pour ses créations originales devenues l’emblème de la danse des pays du Nord de l’Europe, débarque à la place des arts, le temps de trois représentations. Son spectacle, Zero Visibility Corp. Again, créé à Oslo, promet de surprendre et d’ébahir à la fois. Ce spectacle est le fruit de la rencontre entre cette chorégraphe et le compositeur suédois Marcus

Lire la suite…

Les fourberies de Scapin au TNM : donner vie à la langue de Molière!

Pour la quatrième fois de son histoire, le TNM présente Les fourberies de Scapin, un classique du XVIIe siècle écrit par le célèbre dramaturge français Molière. Cette fois, la directrice artistique Loraine Pintal a fait appel au metteur en scène Carl Béchard pour rendre vivante la langue de Molière, une tâche colossale à laquelle il s’est attelé avec brio, en s’entourant d’une très solide distribution. Inspiré par la commedia dell’arte,

Lire la suite…

  • 1 2