Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Tag février 2019

Propre de la tête aux pieds avec notre top 4 soins d’hygiène corporelle!

Je souffre d’insomnie chronique. J’ai des réveils nocturnes fréquents et très prolongés. Les troubles du rythme circadien ont un impact négatif sur le corps et l’esprit. L’horaire de jour ne me convenait pas du tout. C’était impossible de me coucher à la tombée de la nuit pour me réveiller au crépuscule. Or, mon gagne-pain me permet de choisir mes horaires et j’ai opté pour la plage horaire de l’oiseau de

Lire la suite…

Groovez au parfum de JAZZ CLUB de MAISON MARGIELA!

Plongez tête première dans l’ambiance survoltée d’une petite boite de jazz où l’odeur douce et sucrée du tabac titille vos narines, tandis que l’éclairage tamisé reflète le riche cuir marron des fauteuils. Bavardez au son du saxophone et sirotez des cocktails au rhum épicé ou encore un bon whiskey corsé et vieillit au bois de chêne. Replica Jazz Club et son parfum résolument masculin vous plonge dans une atmosphère feutrée

Lire la suite…

Déculpabiliser la beauté des hommes avec LAURA MERCIER!

Parlons d’un sujet tabou : le maquillage chez l’homme. Pour bien de nos congénères, le fait d’appliquer des fards sur le visage est associé à la féminité, à l’homosexualité et à une perte massive de virilité. Au paléolithique, les gars se peignaient le visage d’ocre rouge et enduisaient leur corps de cendres colorées. Plus tard en Égypte, les hommes soulignaient leur regard d’un trait épais de khôl. C’était franchement utile

Lire la suite…

Bio Dégradable 2.0 : les écrits restent, un spectacle à vous faire pleurer de rire!

Après une absence de cinq ans, le cabaret littéraire Bio Dégradable 2.0 : les écrits restent reprend vie au Lion d’Or avec ses hilarantes lectures d’autobiographies de vedettes québécoises. Sacré meilleur show de Juste pour Rire en 2009, le spectacle revient en force et mettra encore à l’honneur les pires autobiographies de nos vedettes préférées. Le concept de ce spectacle, produit et mis en scène par Didier Morissonneau, est bien

Lire la suite…