Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Un week-end une région : la Côte d’Azur, entre mer et montagne

Si vous souhaitez sortir des sentiers battus pour un week-end,  la Côte d’Azur est l’endroit idéal à découvrir : elle regorge de lieux hétéroclites à visiter, de restaurants et de musées à découvrir. Mon article va vous permettre de découvrir que la Côte d’Azur n’est pas qu’une carte postale estivale, mais qu’elle foisonne de lieux insolites et complémentaires : entre mer et montagne, un week-end au soleil.

Habitant Antibes, entre Nice et Cannes, j’ai la chance de pouvoir faire de nombreuses activités diverses aussi bien les pieds dans l’eau qu’à la montagne.  Je vous ai concocté un programme diversifié qui plaira aux plus intéressés d’entre vous. Une fois arrivé par avion à Nice, en profitant d’une des plus belles vues sur la Côte d’Azur, ou par train, le long des criques de l’Estérel, vous pourrez commencer votre week-end, en amoureux si possible.

Voici mes suggestions hivernales:

Le samedi, pour se mettre en forme pour le week-end, rien de mieux que de participer à une randonnée en raquettes dans la station de ski Isola 2000. Le Conseil Départemental a mis en place des bus qui relient Nice à la station en 1 h 30 pour seulement 8 € aller-retour.

Plusieurs randonnées sont possibles, mais je vous conseille celle de la Tête Mercière.

Prenez soin de suivre les consignes du guide randoxygène pour ne pas tomber dans les pièges de la montagne (cliquez ici pour plus d’infos) Cette randonnée démarre aux pieds des pistes et arrive au sommet de la Tête Mercière, à 2500 m, d’où on admire un paysage sublime. La randonnée en raquettes n’est pas un jeu d’enfant, mais après 2 heures de marche dans la poudreuse, sur les nombreuses cimes, vous arriverez sur le col de la Tête Mercière, au cœur du parc National du Mercantour.

Les plus prévoyants sortiront de leur sac de randonnée une bouteille de champagne, pour accompagner leur pique –nique au le sommet de la montagne. Le retour, en descente, n’est que prétexte à des batailles de boule de neige, à se rouler dans la poudreuse pour rejoindre le bus pour retourner sur Nice. Pour passer la soirée, la ville d’Antibes est idéale car vivante toute l’année .Je vous conseille de vous rendre au restaurant « Café Milano », qui propose tous les jours une cuisine italienne de tradition, gastronomique, mais généreuse et authentique.

Le velouté de tomates accompagné de fromage frais et de fleur, vous mettra en bouche toute la douceur de l’Italie

Le risotto noir  à l’encre de seiche, surmonté de noix de Saint Jacques, fait éveille tous les sens

Le tout accompagné d’un vin italien, conseillé par les propriétaires du restaurant, vous passerez une soirée romantica pour environ 50 € par personne.

Cette journée, riche se terminera par une balade dans les rues du vieil Antibes, animées tout au long de l’année pour finir sur le port d’Antibes à regarder la mer depuis la sculpture du Nomade de Jaume Plensa (photo principale)

Le dimanche, afin de profiter du climat azuréen plus que clément, je vous conseille de visiter le vieux Nice et de vous accorder une sortie culturelle au musée Matisse.

Pour commencer la journée avec entrain il est indispensable de prendre son petit déjeuner à la Civette du Cours, devant le marché niçois. A 2 pas de la promenade des Anglais, le cours Saleya est le poumon maraîcher de Nice : vous pourrez ainsi apprécier votre café en profitant des fruits et légumes de la région pour ensuite vous rendre sur la Promenade des Anglais qui est plus que vivante après le triste 14 Juillet que nous avons vécu. Entourant le vieux Nice, les places Masséna et Garibaldi méritent d’être visitées : refaites entièrement à l’italienne il y a peu, elles sont des portes ouvertes sur la ville.

Ainsi, au cœur de la place Garibaldi, vous pourrez déjeuner au Café de Turin, restaurant de fruits de mer, où l’on trouve les meilleures huitres de Nice, accompagnées de vin blanc : l’addition pour un repas complet, aux alentours de 60 € vin compris. Pour finir l’après-midi, osons une visite culturelle dans cette région qui a connu tant d’artistes : le musée Matisse, par exemple est parfait pour faire connaissance avec l’art de la Lumière.

Le musée Matisse comprend une des plus belles collections de Matisse. Le week-end se termine par un départ au crépuscule sur la Promenade des Anglais rougie par le soleil couchant sur la Mer

Ainsi, en un week-end, vous pourrez découvrir une région qui permet à la fois de faire une balade en raquettes à 1 heure de Nice, de visiter les villes d’Antibes et de Nice et de découvrir la beauté artistique laissée par Henri Matisse.

Nice est facilement accessible de partout en France et du Canada, de Paris ou directement de Montréal en service estival.

Crédit photos : Frederic Pandolfi et Reik Von Wittelsbach
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
11 J'aime

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !