Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Santé des hommes: l’acouphène ou l’art de percevoir des sons de l’intérieur.

L’acouphène est un mal assez mystérieux qui peut carrément nuire au quotidien de certaines personnes. Le bruit entendu ressemble à des bourdonnements, des grésillements ou encore le son du battement d’un cœur. L’acouphène se décline principalement en deux catégories:

Un acouphène subjectif est la perception d’un son en l’absence de stimulus externe et n’est entendu que par la personne atteinte. La grande majorité des acouphènes sont subjectifs. Il s’agirait d’une activité neuronale anormale dans le cortex auditif.

Un acouphène objectif n’arrive pas très souvent et résulte de bruits générés par des structures proches de l’oreille. Parfois, l’acouphène est assez intense pour être perçu par quelqu’un d’autre. Cela relève quasiment du paranormal!

Comment l’acouphène peut gâcher notre quotidien?

Simplement parce que ces bruits peuvent nous donner la migraine, de l’insomnie, de l’anxiété, de la difficulté à se concentrer ou peuvent contribuer à l’isolement du sujet. Le bruit sévit dans une ou les deux oreilles ou même à divers endroits dans le crâne. Statistique Canada prétend que 37% de notre population aurait déjà eu au moins un (1) épisode d’acouphène.

Comment est-ce que ces bruits apparaissent?

Nombreux sont les facteurs qui peuvent contribuer à modifier la perception du son. En voici quelques-uns.

  • Nerf auditif endommagé (malformation génétique ou affections diverses, ex. diabète)
  • Exposition à des bruits stridents sans avoir une protection adéquate.
  • Traumatisme crânien.
  • Stress et grande anxiété.
  • Longue période de fièvre ou affections chroniques.
  • Troubles d’articulations de la mâchoire.
  • Traumatismes liés à l’insertion d’objets tranchants dans le canal auditif.
  • Plongée sous-marine sans respecter les paliers de décompression.

Comment régler ce problème?

Est-ce qu’il existe une solution miracle? Non. Il vous faut beaucoup de patience et de résilience. Voici quelques pistes afin de vous aider à mieux aller.

  • Thérapies sonores afin de mieux vous adapter au bruit. Un audiologiste saura comment vous initier à cette thérapie.
  • Thérapie cognitivo-comportementale dans le but de modifier votre compréhension de la fâcheuse situation. Un psychologue est votre allié.
  • Techniques servant à favoriser le mieux-être et vous aider à bien dormir. Un instructeur de yoga est en mesure de vous proposer des séances de relaxation.
  • Les approches complémentaires font appel à divers spécialistes de la mécanique humaine, notamment un ostéopathe, un acuponcteur et même à l’hypnose, ce qui est une approche plus ésotérique.

Le stress semble être un élément déclencheur et perturbateur des acouphènes.

Article construit avec du contenu provenant du site https://acouphenesquebec.org/

Partagez cet article !
  • 107
  • 90
  • 51
  •  
  • 12
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !