Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

« Moi? » d’Yves Pelletier : à la fois drôle et cinglant!

Ces jours-ci, l’humoriste Yves Pelletier, bien connu en tant que membre du groupe culte RBO, présente son premier one-man show au Monument-National, à 57 ans.

Lui qui s’est toujours effacé derrière ses nombreux personnages dans la peau desquels était hilarant, il avoue maintenant se trouver en pleine crise existentielle et se demander qui il est, d’où le nom de son spectacle, « Moi? ».

Au point où il a même passé des tests de personnalité qui, en guise de résultat, lui ont donné des qualificatifs aussi éclectiques que : « drama queen », « control freak » et « hypersensible ».

Créature étrange et iconoclaste depuis son plus jeune âge, il a appris à éviter les intimidateurs à l’école primaire et secondaire en se réfugiant dans sa tête, avec ses nombreux personnages, et surtout en pratiquant le bitch and run, qui deviendrait plus tard l’humour cinglant de RBO. Il n’a d’ailleurs pas perdu sa verve mordante, n’hésitant pas à lancer quelques flèches à des personnalités bien connues, une forme d’humour à laquelle peu d’humoristes se hasardent aujourd’hui et dans laquelle il excelle particulièrement.

Pelletier, qui a grandi à Laval, explique son goût des voyages par son enfance dans cette banlieue où il a été élevé par des « parents poules ». Son monologue sur les voyages est d’ailleurs des plus réussis. Le passage sur le voyage de groupe avec tous les drôles d’énergumènes qu’on y retrouve et celui sur la chambre d’hôtel au Japon ont ainsi fait crouler de rire la foule.

L’humoriste gâte également les fans de RBO en ramenant ses personnages fétiches, tels que l’extra-terrestre Stromgol, invité à l’émission de Demi-Lévesque, Cherze Siachon, et surtout Monsieur Caron et le bulletin de nouvelles pour malentendants. Le numéro sur les religions est également des plus hilarants.

Bref, « Moi? » d’Yves Pelletier est un spectacle qui réjouira tant les inconditionnels d’RBO que le public en général. Complètement survolté et animé d’une folie contagieuse, l’humoriste se démène sur scène durant 90 minutes bien sonnées, dans lesquelles il va de surprise en surprise et de personnage en personnage, pour notre plus grand bonheur.

Présenté au Monument National les 18 et 19 janvier et en supplémentaire le 20 avril 2018.

 

Crédit photo : Patrick Baudry
1 J'aime
Partagez cet article !
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !