Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

Saint-André-de-l’Épouvante : se laisser captiver par les légendes du Saguenay

La pièce Saint-André-de-l’Épouvante, écrite par l’écrivain saguenéen Samuel Archibald et mise en scène par Patrice Dubois, est enfin présentée à Montréal après avoir connu un immense succès à Chicoutimi et en Gaspésie. D’emblée, on connaît les talents de conteur d’Archibald. Ses histoires et ses dialogues sonnent très familiers, et sa première création théâtrale ne fait pas exception à la règle. Ses personnages sont très près de nous, qu’on soit originaire de Montréal ou des régions.

L’histoire : cinq individus se réfugient dans un bar de Saint-André-de-l’Épouvante un soir de tempête et s’y retrouvent coincés toute la nuit. Ils croient se connaître par les racontars, mais chacun possède sa propre histoire à la fois tragique et effrayante, et la situation les poussera à raconter leur histoire personnelle à tour de rôle. Mais ce qu’ils ignorent, c’est qu’une histoire d’épouvante s’écrit également sous leurs yeux, et qu’ils ne se sont pas retrouvés tous ensemble pour rien…

On se surprend à embarquer facilement dans l’histoire. La mise en scène, très épurée, mais efficace et bien rôdée, ajoutée au jeu criant de vérité des acteurs, nous plonge dans un univers dont personne ne ressort indemne.

Jusqu’au 12 mars 2016 à l’Espace Go de Montréal.

Crédit photo: Crédit Gunther Gamper

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !