Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

En tant qu’homme, succomber ou non à la chirurgie esthétique?

De nos jours, tout est lié à l’apparence physique. L’ère du narcissisme bat son plein, et ce, même du côté des hommes. Les médias véhiculent une certaine image de ce que devrait être un « vrai beau gars ». Ce diktat de l’image corporelle est imposé par notre société de consommation. Certains irréductibles préfèrent vivre en marge de ces conventions sociales. Peu importe notre choix, il faut croire en ses convictions et assumer ses choix.

Ce blogue enseigne aux gentlemen à prendre soin de leur corps et esprit. Chacun devrait pouvoir se trouver beau lorsqu’il se regarde dans la glace. Nous bousculons les conventions sociales en imposant auprès des médias féminins, notre vision des soins de peau et du maquillage au masculin.

En ce mois d’août 2019, j’ai 36 ans. Comme ma peau est plutôt grasse, j’ai moins de rides que certains de mes amis. Je ne consomme pas de drogues et bois très peu d’alcool. Depuis mon début vingtaine, je prends religieusement soin jour et nuit de mon épiderme. Pourtant, j’ai remarqué un relâchement cutané au niveau du menton et de la mâchoire. Ça m’agace. À plusieurs reprises, j’ai pensé à recevoir un produit qui permet au médecin de modeler la mâchoire à sa guise. Nous sommes dans cette ère où la chirurgie évasive n’est plus vraiment d’actualité. Il y a tout de même de nouvelles technologies dans le domaine de la dermocosmétique. Vais-je passer sous la seringue? Je n’en ai aucune idée. Étant impulsif, cela pourrait bien se faire un jour ou l’autre.

Choisir le bon professionnel de la santé, pas si facile que cela!

Je reçois des courriels de votre part. Il semble que les agents de comblement ( ex. Botox) ou un nez trop proéminent sont vos deux raisons principales de consultation. Puis, vous m’avez fait part de votre anxiété liée au choix du professionnel de la santé. Nous savons que les cliniques privées se livrent une féroce bataille. Il ne faut pas nécessairement toujours opter pour la prestation la plus économique. Lisez les commentaires sur Google, allez voir le site de la clinique et la liste des procédures offertes. Certains établissements proposent du financement étalé. Rencontrez l’équipe et allez s’y au flair. Après tout, avant chaque intervention, il faut se sentir en confiance et dissiper son stress. Laissez-vous du temps pour vous habituer au résultat. C’est tout de même un changement qui nécessite une adaptation à tous les niveaux. Laissez votre corps terminer son processus inflammatoire. Le résultat escompté n’apparait pas tout de suite.

Écrivez-moi! reik@lecontemporaliste.com

0 J'aime
Partagez cet article !
  • 51
  • 46
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !