Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

La tournée Unbreakable World Tour de Janet Jackson, voici nos impressions!

C’est une Janet Jackson en feu que nous avons eu la chance d’admirer lors de son passage à Toronto le 15 septembre dernier. Elle en est à sa 7ième tournée et elle tient encore bien la route. Elle est toujours aussi bien performante et elle nous le prouve bien encore une fois.

Elle commence son spectacle d’une manière simpliste avec du visuel mystérieux et son ombrage derrière de grands panneaux blancs. Une chanson inconnue Burnitup et qui sortira sur son prochain album commence à réchauffer le public. Puis, c’est l’apothéose et elle enchaine avec un medley de ses plus grands succès, dont Nasty, Feedback et Miss you much. Vêtue de blanc, elle sait impressionner la foule avec ses excellents danseurs et ses mouvements de danse au quart de tour. Elle poursuit son marathon musical pendant une bonne trentaine de minutes. Ce premier tableau d’un blanc immaculé prend fin et l’éclairage se baisse.

Pour la seconde partie, elle prend place sur un tabouret, afin de reprendre son souffle et pousser quelques ballades. À mon avis, c’est un peu trop long, car le piano derrière garde le même rythme tout au long de l’enchainement.

Pour la 3ième partie, elle nous invite dans une boite de nuit. Toute vêtue de noir, elle s’entoure d’un système d’éclairage multicolore en constant mouvement. Elle enchaine ses bons vieux tubes, tels que Black cat, If, Scream et Rhythm Nation à couper le souffle!

Mes points négatifs sont:

Je trouve dommage d’avoir lancé la tournée avant même la sortie de l’album prévue le 2 octobre. À quelques moments, le rythme semble se casser, surtout avec le rappel. Elle y interprète deux chansons totalement inconnues du grand public. Aussi, l’intermission du DJ n’est pas nécessairement au beau milieu du spectacle. Cela fait un peu étrange à vrai dire. Nous ne savons pas si le spectacle va se poursuivre ou si c’est l’entracte.

Mes points positifs

Évidemment, il s’agit de Janet Jackson à l’état pur. Il n’y a rien de réinventé, mais ça fait toujours plaisir de la revoir en pleine forme et d’entendre ses hits tant aimés.

Mention spéciale aux danseurs de la troupe. Nous pouvons voir la maturité de l’artiste en laissant toute la place aux danseurs pendant plusieurs moments du spectacle. Pour Rhythm Nation, elle invite plus d’une dizaine de danseurs qui viennent de la région pour faire toute un numéro!

Elle sera au Centre Bell de Montréal le 17 juin 2016.

janet

 

 

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !