Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

L’opulence capillaire selon PHILIP B

C’est important de penser aux autres, mais c’est primordial de se gâter un peu. Parfois, ce sont les petits gestes qui font toute une différence. Par exemple, j’adore rendre visite à mon barbier Sébastien. Je vais le voir à chaque deux semaines pour rafraîchir mon dégradé sur les côtés. Je lui demande aussi de me teindre les cheveux à tous les mois. Pour moi, c’est mon petit moment de quiétude. J’adore me faire jouer dans le cuir chevelu! À la maison, je dois aussi entretenir ma coloration. Un shampoing trop abrasif et chimique va provoquer la décoloration, de la sécheresse et risque même de faire tomber des cheveux!

Philip B est un expert de la coiffure à Los Angeles. Pour encore plus chouchouter ses fameux clients, il a créé sa propre ligne de produits capillaires. Comme il n’était jamais satisfait des marques sur le marché, il a commencé à fabriquer ses propres shampoings et revitalisants avec des huiles essentielles et des extraits naturels de plantes et de fleurs. Évidemment, tout cela baigne dans le luxe et l’opulence de Beverly Hills. J’ai craqué pour sa gamme Russian Amber Imperial. Vous obtenez le traitement de tsar à la maison avec cette collection spécialement conçue pour les cheveux colorés ou normaux. Le shampoing vient dans un gros pot et sa texture est inédite. Elle ressemble à de la sève d’arbre qui se transforme en mousse au contact de l’eau. Le revitalisant vient dans un tube et sa texture crémeuse pénètre votre cheveu de la racine, jusqu’aux pointes. Dans les deux cas, il y a des extraits de camomille, de graines de raisin, de romarin, d’ortie et d’ambre russe. D’ailleurs, le parfum n’est pas féminin du tout. Mon barbier Sébastien a d’ailleurs remarqué que ma coloration restait plus longtemps après quelques lavages avec ces deux produits.

En vente chez Murale au Canada ( dont celui à la Place Ville-Marie de Montréal) et en ligne (ici- site en anglais seulement)

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !