Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

POP le champagne avec PIPER HEIDSIECK

La Champagne était une province française du nord-est de l’hexagone. Déjà au Moyen Âge, la région  se défendait comme étant un pôle économique majeur à cause de son emplacement stratégique près des terres qui allaient devenir aujourd’hui la Belgique et le Luxembourg. C’est dans ce cadre idyllique que les vignobles poussent et ses raisins permettent de créer le fameux vin effervescent, le champagne. La prise de mousse est la phase qui permet de transformer de passer du vin tranquille aux bulles. C’est au 18e siècle que Florens-Louis Heidsieck s’installa en Champagne et c’est plus exactement en 1785 qu’il fonde la célèbre maison qui portera en 1838 son nom.

L’homme devient rapidement un habitué à la cour de France et présenta son champagne à la reine Marie-Antoinette. Depuis 2011, c’est la famille Descours qui prend en charge la production. La cuvée de référence est le Brut, composé de trois cépages, dont le Pinot Noir, le Chardonnay, le pinot Meunier. Des vins de réserve viennent  corriger les caprices de Mère- nature. Au nez, c’est la poire qui domine l’assemblage. Au palais, un vin structuré et complexe avec une finale subtile d’agrumes. Il existe d’autres cuvées, par exemple, la Sublime, le Rosé Sauvage, le Vintage Brut 2006 et puis l’apothéose des papilles avec  le Rare Millésime 2002.

Toutes les raisons sont bonnes pour siroter une flûte de champagne. Pour ma part, j’apprécie tout simplement le champagne en solo pour me féliciter lors d’une réussite personnelle ou professionnelle. Nous savons que l’être humain a la fâcheuse manie de se punir pour ses fautes, mais de rarement célébrer son succès.

Vous pouvez vous procurer les produits PIPER HEIDSIECK auprès de votre marchand de vins et spiritueux. Rappelez-vous que l’abus d’alcool peut être néfaste pour la santé.

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 J'aime

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !