Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Article coup de gueule: Lorsqu’une collabo avec la marque de caleçons ADAM SMITH tourne mal.

Que cela nous plaise ou non, il faut de tout pour faire un monde. Depuis la création de ce blogue, j’ai eu à marchander avec un tas de marques, dont certaines à l’égo surdimensionné. Le Contemporaliste est un carnet de bord sur le web, où nos collaborateurs partagent un point de vue à propos d’une prestation, d’un service ou objet offert gracieusement.

Récemment, j’ai vécu une très mauvaise expérience avec une agence de marketing à New-York. Celle-ci se spécialise dans le référencement web. L’un de ses clients est la griffe de caleçons masculins, Adam Smith. Il s’agit d’un petit label underground. À l’automne 2019, j’ai demandé à la marque si elle voulait bien nous envoyer quelques paires afin de tester la marchandise. Dans ce type d’échange basique et non rénuméré en monnaie sonnante et trébuchante, rien ne m’oblige à publier quoi que ce soit. Je n’ai pas tordu le bas de personne. Aucun contrat écrit. Il faut savoir que j’ai un emploi à temps plein qui n’a rien à voir avec ce blogue, un hobby pour nous tous. Or, je recevais à chaque semaine un courriel de la part de l’agence new-yorkaise, ce qui n’est pas courant dans le milieu. Je ne me suis jamais fait autant harcelé par une tierce personne, afin de savoir quand le fameux article allait être publié. Toutefois, des obligations personnelles et professionnelles m’empêchaient de travailler sur le blogue et l’agence a été mise au courant. Après tout, les caleçons masculins est un sujet qui peut être exploité à longueur d’année. Or, j’ai reçu un ultimatum de l’agence de la big apple me disant que je devais livrer l’article pour telle date ou de rembourser la totalité des vêtements reçus.

J’étais bouche bée. Il est clair que la boite new-yorkaise manque d’expérience avec les influenceurs pour agir de la sorte. Ce n’est pas le rôle de l’agence d’imposer de telles conditions draconiennes. Les gens derrière Adam Smith devraient se manifester eux-mêmes afin de régler le litige. Comme je respecte mes engagements, j’ai publié cet article coup de gueule à propos de mon expérience désastreuse avec Adam Smith. Ils veulent à tout prix qu’on parle d’eux, c’est fait agence Gvate LLC.

Partagez cet article !
  • 51
  • 42
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Photo By: Alexander Ferland

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !