Le Contemporaliste

Décrypteur des tendances masculines.

Tout savoir sur l’entretien des cheveux décolorés à la maison!

La décoloration au bleach, une tendance audacieuse qui a conquis le monde de la coiffure depuis des décennies, ne se limite plus aux femmes. Les hommes aussi embrassent désormais cette technique pour créer des looks uniques et expressifs. Cette transformation capillaire, qui était autrefois associée principalement aux stars de la pop et du rock, est devenue un phénomène de mode en constante évolution, offrant aux hommes la possibilité d’exprimer leur individualité et leur style de manière inédite. Dans cet article, nous explorerons en profondeur la décoloration au bleach pour hommes, en décryptant les tendances actuelles, les techniques professionnelles et les conseils pour une exécution réussie. Préparez-vous à plonger dans l’univers audacieux et créatif de la décoloration au bleach pour hommes.

Si c’est votre première expérience de décoloration, nous vous recommandons vivement de consulter un salon de coiffure et de confier votre chevelure à des professionnels. Évitez ainsi toute expérience capillaire décevante. Si le résultat vous satisfait, vous aurez la possibilité de reproduire la procédure chez vous. N’hésitez pas à solliciter votre coiffeur pour obtenir des détails sur les produits employés ainsi que les quantités utilisées. Il est important de comprendre que votre coloriste peut souhaiter préserver sa recette en tant que secret professionnel.

Ken (Ryan Gosling), le copain de Barbie, a sûrement joué un grand rôle dans le retour de cette tendance assez drastique pour le cheveu!

Avant tout.

C’est essentiel de noter que les réactions allergiques au peroxyde peuvent avoir des conséquences indésirables. Il est donc recommandé de toujours effectuer un test préalable en appliquant une petite quantité du mélange sur une zone de peau couverte avant de l’appliquer sur le cuir chevelu. Cela permet de vérifier la tolérance cutanée avant de procéder à la décoloration capillaire.

La procédure

Le bleach consiste à éliminer les pigments de mélanine, responsables de la couleur des cheveux, pour obtenir une teinte plus claire. La recette est en réalité assez simple, composée d’un mélange de poudre éclaircissante et d’un oxydant en crème à base de peroxyde. Il est impératif de suivre avec rigueur la proportion entre la poudre éclaircissante et l’oxydant.

Avant d’entrer dans les détails chimiques du processus, assurez-vous d’avoir à votre disposition un bol en plastique (évitez le métal, car il peut interférer), des gants de nitrile, une cape, un pinceau à coloration et de la vaseline pour protéger la peau autour des cheveux.

En effet, l’un des ingrédients ne peut pas agir efficacement sans l’autre. Ils travaillent en synergie pour réaliser le processus de décoloration capillaire.

Poudre éclaircissantePrivilégier une poudre avec mention sans poussières sur l’emballage.
Manic Panic, ma marque de choix pour la poudre.

Les volumes d’oxydant couramment utilisés pour la décoloration varient généralement entre 10 volumes (3%) et 40 volumes (12%). Je ne désire pas tomber dans de longues explications exhaustives et techniques. Simplifions comme suit:

Volume de 30Convient pour la toute première décoloration sur des cheveux foncés.
Volume de 20Il est fréquemment employé pour effectuer des retouches, notamment sur les racines et le cuir chevelu, particulièrement pour les personnes ayant une coupe de cheveux très courte.
Ici, un révélateur avec un volume de 20 de la même marque.

Le dosage de l’oxydant (peroxyde) et de la poudre décolorante dépendra du résultat voulu et des instructions spécifiques fournies avec les produits que vous utilisez. En général, les ratios couramment recommandés sont les suivants :

  • Pour une décoloration légère à moyenne : Utilisez un rapport de 1:2, ce qui signifie une part de poudre éclaircissante pour deux parts d’oxydant. Par exemple, 30 g de poudre éclaircissante pour 60 g d’oxydant.
  • Pour une décoloration plus intense : Vous pouvez augmenter la quantité de poudre éclaircissante par rapport à l’oxydant, par exemple, en utilisant un rapport de 1:1.

Cependant, il est crucial de toujours suivre les instructions spécifiques du produit que vous utilisez, car elles peuvent varier en fonction de la marque et du type de poudre éclaircissante et d’oxydant que vous avez. Suivre ces instructions garantira une décoloration efficace et réduira les risques de dommages capillaires.

Le temps de pause du bleach (décoloration) dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de produit que vous utilisez, la couleur de départ de vos cheveux et le niveau d’éclaircissement souhaité. Il est crucial de suivre les instructions fournies avec le produit spécifique que vous avez, car elles indiqueront le temps de pause recommandé.

Cependant, voici des durées de temps de pause approximatives pour différents niveaux d’éclaircissement :

  1. Éclaircissement léger à moyen (1 à 3 tons) : Généralement, le temps de pause se situe entre 20 et 30 minutes. Vous devriez vérifier vos cheveux régulièrement pendant ce temps pour éviter une sur-décoloration.
  2. Éclaircissement plus intense (plus de 3 tons) : Si vous souhaitez un éclaircissement plus important, le temps de pause peut être plus long, mais il est essentiel de surveiller attentivement l’évolution de la couleur. Cela peut varier de 30 à 45 minutes ou plus, en fonction des instructions du produit.
  3. Décoloration complète : Pour une décoloration totale, le temps de pause peut être de 45 minutes à 1 heure ou plus, mais cela dépendra fortement de vos cheveux de départ.

Il est crucial de ne pas dépasser le temps de pause recommandé, car cela peut entraîner des dommages capillaires importants. Surveillez toujours l’évolution de la couleur pendant le processus de décoloration en effectuant régulièrement des tests de mèches pour déterminer si le niveau d’éclaircissement souhaité a été atteint.

Rincez à fond.

L’étape du toner

Un toner en coloration capillaire est un produit utilisé après la décoloration ou la coloration des cheveux pour ajuster ou neutraliser les tons indésirables et obtenir la teinte souhaitée. Les toners sont généralement utiles pour :

  1. Neutraliser les tons indésirables : Après une décoloration, les cheveux peuvent présenter des tons jaunes, cuivrés ou orangés indésirables. Un toner peut être appliqué pour neutraliser ces tons et donner aux cheveux une teinte plus naturelle.
  2. Obtenir une teinte spécifique : Si vous souhaitez une nuance particulière de blonde, de brune ou de toute autre couleur, un toner peut être utilisé pour atteindre cette teinte précise.
  3. Ajouter de la brillance : Les toners peuvent également ajouter de la brillance et de la vitalité aux cheveux.

Les toners sont disponibles dans une variété de nuances et de formules, et ils peuvent être utilisés à la maison ou en salon de coiffure. Le choix du toner dépendra de la couleur de départ de vos cheveux et de la couleur souhaitée. Par exemple, un toner violet est souvent utilisé pour neutraliser les tons jaunes indésirables chez les cheveux blonds, tandis qu’un toner cendré peut aider à obtenir une teinte de blonde plus froide. À mélanger avec un oxydant, selon la recette de l’emballage.

J’ai un faible pour le toner Wella Color Charm avec la nuance T18 Blond cendré ultra-pâle. Il vient à bout de mes reflets roux. Rincez bien le fond de la tête.

L’entretien

Il est est important de comprendre que la décoloration capillaire peut entraîner des dommages aux cheveux. En prenant certaines précautions et en fournissant des soins appropriés, vous pouvez minimiser les dommages et aider à restaurer la santé de vos cheveux.

En règle générale, il est recommandé d’espacer les décolorations autant que possible pour permettre à vos cheveux de récupérer et de minimiser les dommages. Voici quelques lignes directrices générales :

  1. Cheveux sains : Si vos cheveux sont en bonne santé et que vous utilisez des produits de qualité tout en prenant soin d’eux, vous pouvez envisager une décoloration toutes les 6 à 8 semaines, voire plus longtemps si possible.
  2. Cheveux déjà endommagés : Si vos cheveux sont déjà endommagés ou fragilisés par des traitements chimiques antérieurs, il est préférable d’espacer davantage les décolorations, par exemple, toutes les 8 à 12 semaines ou plus, selon la gravité des dommages.
  3. Racines : Si vous décolorez principalement les racines pour un entretien de couleur, cela peut être nécessaire toutes les 4 à 6 semaines, en fonction de la vitesse de croissance de vos cheveux.

Utilisez des produits capillaires de qualité : L’alternance entre un shampooing hyper hydratant et un shampooing à base de pigments violets est une stratégie intelligente pour garder les cheveux bien hydratés tout en neutralisant les tons cuivrés indésirables chez les cheveux blonds ou décolorés. Cette approche aidera à préserver la couleur et à maintenir des cheveux vibrants et en bonne santé.

J’aime particulièrement le shampoing Okara Silver par René Furterer. Un éclat polaire assuré! Le gel moussant est agréable et revigorant pour le cheveu.

Tube de 200 ml ou flacon-pompe de 600 ml.

Un petit Pshhhhh de nutriplenish™ revitalisant sans rinçage par Aveda et vous vous assurez d’avoir une belle coiffure. Aide à coiffer et à démêler les cheveux fragilisés par la décoloration.

Toujours lire les instructions et les consignes des emballages. Je ne suis pas styliste-coiffeur, ni coloriste. Mes informations proviennent de la maître-coloriste des stars Shvonne Perkins.

Suivez-nous !

Abonnez-vous !