Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

La santé des hommes: L’anémie falciforme sous toutes ses coutures.

Selon le manuel Merck, l’anémie signifie la pauvreté des globules rouges dans la circulation sanguine. Une protéine présente sur le globule, l’hémoglobine, permet de transporter l’oxygène depuis les poumons vers tous les tissus de l’organisme. Dans le cas de l’anémie falciforme ou drépanocytose, le corps humain fabrique une mauvaise hémoglobine, la S et celle-ci déforme les globules rouges qui prennent l’apparence d’une faucille (ou d’un croissant écrasé). Cette métamorphose présente deux fâcheuses conséquences:

  • Des globules rouges moins robustes et qui meurent plus rapidement. Donc, une oxygénation inadéquate des tissus.
  • Les petits vaisseaux risquent de se bloquer à cause de la forme oblique des globules rouges.

Ce type d’anémie hémolytique affecterait principalement les gens ayant une afrodescendance.

Comment reconnaître les signes et symptômes?

Sachez que la maladie est d’origine génétique. Il y a deux types de manifestations à surveiller. Celles de l’anémie en général et celles qui concernent spécifiquement la drépanocytose.

Anémie dans son sens large

  • Très grande fatigue empêchant d’accomplir la besogne quotidienne.
  • Vertiges et étourdissements. Perte de connaissance possible.
  • Nausées, vomissements.
  • Céphalées et/ou migraines.
  • Froideur de l’extrémité des membres et pâleur.
  • Fièvre.

Anémie falciforme spécifique

  • Crises de douleur intenses (vaso-occlusives) pouvant arriver n’importe quand et sans raison précise. Les zones de choc se situent aux jambes, au dos, ventre et à la poitrine, sans oublier les articulations des mains et des pieds.
  • Présence de plaies et d’ulcères veineux sur les jambes.
  • Disfonctionnement rénal.
  • Priapisme. (ou érection prolongée et incontrôlée chez l’homme)
  • Trouble persistant de la vision.
  • Signes de l’AVC (bouche déformée, faiblesse d’un côté du corps, trouble de la parole, perte d’équilibre, engourdissement)

Comment gérer les complications

L’anémie falciforme ne se guérit pas complètement.

Toutefois, vous pouvez atténuer la récurrence et la fréquence des symptômes incommodants. La douleur se gère avec des antalgiques et des anti-inflammatoires en vente libre ou sous prescription. De plus, dès que la douleur vous incommode sur une trop longue période de temps, consultez un médecin dans de plus brefs délais. Vous ne devez en aucun cas miner votre moral et la réalisation de vos activités quotidiennes.

Pensez à prendre votre température buccale lors d’un épisode de fièvre ou lorsque vous suspectez une infection respiratoire bronchique.

Considérons l’existence de médicaments expérimentaux qui ont un effet sur tout le corps, notamment le voxelotor, le crizanlizumab ainsi que le L‑glutamine. Parlez-en à votre médecin spécialiste en hématologie.

Parmi les traitements à long terme, il y a a greffe de moelle osseuse qui est une avenue à considérer, compte tenu d’un taux de succès supérieur, semblerait-il, à 95%. Enfin, la thérapie génique peut se décrire brièvement par l’introduction d’un gène sain de la bêta-globine dans les cellules souches du malade. Cela bloquerait le processus de destruction des globules rouges. La médecine ne cesse d’évoluer!

Comment avoir de l’aide et du soutien?

La source de mes informations est un condensé de l’Association d’anémie falciforme du Québec et du manuel Merck.

Partagez cet article !
  • 93
  • 56
  • 42
  •  
  • 29
  •  
  •  
  •  
Photo By: Craig Adderley

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !