Le Contemporaliste

Le blogue pour l'homme millénaire!

La CAGE BRASSERIE SPORTIVE, la renaissance d’un classique

La fameuse Cage aux Sports a subi récemment une cure de rajeunissement. Cette chaîne québécoise de restaurants à concept sportif se faisait discrète depuis quelques années. On se demandait même si elle n’envisageait pas de fermer. Tel un phœnix qui renaît de ses cendres, c’est maintenant sous le nom de La Cage brasserie Sportive que vous pouvez déguster un tout nouveau menu dans la même atmosphère sportive.

Ce changement était nécessaire. Le décor avait besoin de se faire rafraîchir, tout comme la carte des repas. Moi-même, je n’osais jamais y mettre les pieds, car je trouvais qu’il n’y avait rien  de bien intéressant à manger. C’est dans leur succursale du Vieux-Montréal que je suis allé essayé la nouvelle formule. Les écrans géants y sont toujours, mais le décor est bien plus actuel. Il y a toujours beaucoup de friture, mais vous pouvez aussi sélectionner des plats plus santé. J’ai goûté aux tacos de poisson qui se compose d’un filet de morue pané, de chou rouge et vert, le tout relevé d’une salsa de tomates. C’était agréable en bouche. Ils sont vendus à l’unité, donc vous pouvez contrôler votre consommation. Par la suite, j’ai eu droit à la salade de kale, chèvre chaud pané, betterave avec vinaigrette de sirop d’érable et vinaigre de cidre. C’est une belle option santé, si ce n’est que j’ai trouvé que cela manquait de goût et de diversité dans l’assiette. Finalement, le plat de résistance était les nachos au porc effiloché. Cette assiette gargantuesque se partage bien à 4.

Les amateurs des classiques seront ravis de revoir tels les côtes levées et le poulet cuit à la broche. L’offre de bière est grande, avec l’introduction de produits brassicoles plus locaux. Lors de ma visite, j’ai été servi par Felix qui connaît la carte quasiment par cœur. En fait, j’ai apprécié mon repas, même si je trouve que la friture a trop sa place dans le menu revampé par Louis-François Marcotte. Je trouve aussi que certains prix sont gonflés inutilement. C’est tout de même une belle destination pour les soirées entre gars devant un match sportif.

Vous pouvez trouver une succursale ou visualiser le menu en cliquant (ici)

Crédit photo : Reik Von Wittelsbach | Le Contemporaliste
0 J'aime
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !