Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

4 types de soins pour la peau dont il faut se méfier !

J’aime stimuler votre gros bon sens. En tant que consommateurs, ne vous laissez pas berner par le marketing attractif des marques. Ne cédez pas à la facilité et faites vos recherches avant d’acheter un produit d’hygiène. Le Contemporaliste est là pour vous donner l’heure juste !

Le soin peeling à base d’acides.

Les acides aident à débarrasser notre épiderme des cellules mortes et soulève la saleté hors de nos pores. Toutefois, ils sont incompatibles avec les rayons du soleil. Gardez votre acide glycolique, ascorbique, azélaïque etc. pour votre routine avant d’aller au lit. Sinon, étendez une couche épaisse de crème solaire par dessus.

Le gommage à base de grains.

Cest inutile de vouloir décaper son visage. L’exfoliant à base de coquille de noix est fabriqué à partir de grains irréguliers qui risquent d’abîmer la surface de la peau et laisser ouverte une porte d’entrée pour les bactéries pathogènes. Il existe aussi du gommage contenant des billes en plastique. C’est très polluant. Choisissez plutôt une brosse nettoyante ou un pad exfoliant. Sinon, une brosse à dents propre fera très bien le boulot !

Le soin tonique à vaporiser.

J’avoue que c’est tentant de vouloir se rafraîchir à l’aide d’un spray au frais parfum d’eau de rose ou de thé vert. Souvent, l’alcool dénaturé entre dans la composition de ce type de soin. Donc, vous risquez d’assèchez votre épiderme en plus de l’exposer à du parfum synthétique. De plus, peu de produit pénétre dans les couches cutanées. Si vous y tenez, utilisez plutôt une eau thermale en vaporisateur.

Le soin anti-acné pour adolescents.

La maturité n’empêche pas les boutons de bourgeonner. Toutefois, lorsqu’un comédon apparaît, il faut éviter de se ruer en grande surface pour se procurer un produit anti-acné bas de gamme. En effet, certains ingrédients bon marché peuvent débalancer le pH cutané. Privilégiez un nettoyant doux et une solution topique à base de peroxyde que vous pouvez retrouver en vente libre. Par ailleurs, la mention “approuvé par les dermatologues” n’est pas un gage de qualité. N’oubliez par qu’ils reçoivent un chèque pour essayer le produit. Ils peuvent très bien tester sans confirmer que le soin est vraiment efficace ou sécuritaire.

Partagez cet article !
  • 45
  • 38
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !