Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Mieux se loger : comment se débarrasser de la moisissure?

Je n’ai pas toujours eu la chance de bien me loger. Je me souviens particulièrement d’un hiver où j’étais constamment malade. Je souffrais de rhinite, de maux de gorge et de toux grasse. Imaginez avoir l’impression d’avoir une bronchite qui perdure durant des mois! Après la deuxième visite en clinique médicale en l’espace d’un mois, mon médecin de famille m’a demandé d’explorer mon environnement et de trouver la cause de mes problèmes de santé. Un bon jour, j’ai décidé d’ouvrir une partie du mur qui donnait sur la cour arrière. J’ai eu toute une mauvaise surprise!

Normalement, la laine isolante est rose. Cette fois-ci, elle était grise noirâtre. Bonjour la moisissure qui me causait tant de tracas!

Qu’est-ce qui cause la propagation de la moisissure?

Il s’agit de champignons et de bactéries qui peuvent se multiplier très rapidement, notamment par l’infiltration d’eau ou liés à un haut niveau d’humidité. Lorsqu’elle est visible, la moisissure apparaît sous forme de taches brunes, vertes ou noires. Si rien ne nous apparaît suspect, Il est toutefois facile de déceler un plafond gondolé, un plancher déformé ou des fissures le long du mur. Aussi, une odeur fétide de terre mouillée envahit l’espace.

Quels sont les risques pour notre santé?

Des particules émanent de la colonie bactérienne et flottent dans l’air. Vous et vos animaux de compagnie pouvez développer des problèmes de santé assez grave, notamment de la toux persistante, de l’irritation des yeux et de la gorge, une respiration sifflante et j’en passe. Également, vous risquez de développer des problèmes de peau, notamment de l’inflammation et de la démangeaison.

La moisissure guette aussi vos vitres!

Comment remédier à la situation?

Déterminez d’abord le niveau d’humidité dans la pièce à l’aide d’un appareil dédié (hygromètre – disponible en quincaillerie) à cette tâche. Il faut préconiser un pourcentage d’humidité dans l’air oscillant entre 30% et 40%. Attention ! si l’humidité chute sous le 20%, vous risquez de saigner du nez et d’avoir la gorge sèche (allô le surchauffage!). Installez au besoin un déshumidificateur (videz et désinfectez régulièrement le bac), décrassez le système de ventilation et inspectez les bords de la fenêtre lors du retrait d’un climatiseur afin de découvrir les fuites d’eau. Aérez bien la salle de bain. L’eau chaude de la douche risque souventefois de mouiller le plafond et de l’abîmer.

Il est primordial de déceler rapidement la moisissure. Traitez la zone contaminée avec une solution en poudre de phosphate trisodique (PTS) et laissez sécher. Délimitez la zone à l’aide d’un crayon de plomb. Si la surface dépasse 1m carré de moisissure, faites appel à un spécialiste du bâtiment.

Un professionnel formé à la tâche arrive à évaluer chaque mur afin de savoir si oui ou non il risque d’y avoir un problème d’humidité.

Attention: Si vous désirez ouvrir un mur par vous-même et remplacer la laine, portez un équipement de protection incluant un masque n95, des lunettes et des vêtements de protection. Attention à la poussière qui peut contaminer l’environnement. Jetez les matériaux souillés ou humides. Il est possible de louer un aspirateur qui filtre les fines particules (HEPA). Condamnez l’espace de travail avec des toiles. Aérez et nettoyez convenablement la salle après les rénovations.

Pensez à passer l’aspirateur et laver le plancher après vos travaux.

Mes sources proviennent de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (ici) et du Gouvernement du Québec (ici)

Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !