Le Contemporaliste

L'homme et ses facettes.

Santé des hommes : L’intolérance au lactose

Est-ce que cela vous arrive d’éprouver un malaise gastrique après avoir ingéré de la nourriture ? De violents maux de ventre, des selles liquides ou vous vomissez autant que la petite fille dans The Exorcist ?

Vous souffrez peut-être d’une intolérance au lactose (ou d’une possession démoniaque ). Sans blague, apprenez-en davantage à propos de cet inconfort pas du tout comique !

Qu’est-ce que le lactose ?

Il s’agit d’un hydrate de carbone (un glucide) présent dans les produits laitiers, dont le lait. Le supermarché regorge de petits plats préparés qui nous sauvent beaucoup de temps, mais qui peuvent également dissimuler ce type de sucre. Afin de bien digérer le lactose, il se doit d’être désagrégé afin d’atteindre la circulation sanguine. La lactase, une enzyme présente sur la paroi intestinale, est responsable de cette décomposition. Toutefois, lorsque notre corps ne produit pas assez d’enzymes lactase, c’est là que notre pauvre petit intestin s’en trouve irrité. Fin du cours de biologie abrégé.

Quelques aliments pouvant contenir un excès de lactose.

  • Soupes à base de crème fraîche.
  • La charcuterie (saucisses, salami, etc.)
  • La poudre protéinique pour les fanatiques de la salle de sport et substituts de repas en boisson.
  • Le poulet frit ou poisson pané.
  • Les pommes de terre purée en sachet prêt à cuire.
  • La plupart des desserts fabriqués en usine.
  • Bien évidemment, et à moins d’une indication contraire sur l’emballage, le beurre, la crème, le lait, boissons chocolatées, préparation de café instantané, etc.

Il existe aussi certaines prédispositions génétiques à l’intolérance au lactose, notamment pour les Asiatiques et Autochtones.

Quoi faire ?

Cessez de manger. Bien non. Si l’envie d’un bout de fromage ou d’un délicieux lait frappé perturbe et titille vos glandes salivaires, rendez-vous en pharmacie afin de vous procurer des suppléments d’enzymes lactase. Ces comprimés seront en mesure de dégrader le lactose. N’abusez pas des bonnes choses et il faut être raisonnable sur la portion ingérée.

Je me suis aidé de l’article suivant (Cliquez Ici) pour la rédaction de ce billet. Mon avis ne surpasse pas celui d’un médecin.

Partagez cet article !
  • 67
  • 45
  • 8
  •  
  • 17
  •  
  •  
  •  

Écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée

Suivez-nous !

Abonnez-vous !